Colmar, Alsace - @Ben Kerck CC0 Creative Commons

Visiter Colmar

Située à une heure de route de Strasbourg dans la région historique de l’Alsace, cette magnifique ville vaut la peine de s’y arrêter et de flâner dans les petites ruelles dans les différents quartiers.
Être à Colmar et marcher dans les rues pavées de la ville est un voyage en soit, une évasion totale et riche en émotion. Tant par les paysages que des couleurs des jolies maisons.
La ville possède un riche patrimoine architectural. Un théâtre remarquable, de nombreux couvents, des maisons du Moyen-âge et des canaux.
L’étymologie de la ville de Colmar est Romane et signifie « colombier » Ce nom est venu en 823 lorsque Louis le Pieux, fils de Charlemagne donne à l’abbé de Munster une partie de la forêt située dans le domaine Royale sous le nom de « columbarium »
Mais différentes propositions sont émises quant à l’étymologie de la ville. Quelques uns avancent que le territoire de Colmar aurait été une forêt où on fabriquait et vendait du charbon de bois ; d’où le « Khole » « charbon » et « Markt » marché, en contracté donc Kolmar…
Les histoires ne changeront en rien la beauté de cette ville et l’envie de vouloir la visiter.

Quelques dates importantes

En 1106 la ville est ravagée par un incendie mais elle se reconstruit et se développe jusqu’à devenir une ville impériale au XIII siècle. Les Franciscains s’y installent ainsi que les Dominicains et les Augustins et bâtissent des édifices qui à ce jour subsistent comme de nombreuses églises.
En 1854 la ville est touchée par l’épidémie de Choléra et fait de nombreuses victimes. En 1871 de traité de Francfort est signé suite à la défaite de la France contre l’Allemagne. Colmar partage le sort de l’Alsace et se voit annexée à l’Empire Allemand.
A la fin de la première guerre mondiale en 1918, une joie collective envahit la ville. Les fêtes se multiplient et on célèbre l’arrivée des militaires Français. Cette liesse fut organisée et unanimement partagée. Mais la ville de Colmar a vécu bien d’autres conflits.
Le 2 février 1945 la ville est libérée après les durs combats de « la poche de Colmar ».
La « poche de Colmar » était une bataille qui dura trois semaines dont les conditions étaient extrêmement difficiles notamment dues à l’hiver vigoureux.
Mais quittons l’atmosphère de guerre pour partir découvrir ce qu‘est la ville de Colmar actuellement.
La ville de Colmar est un cadre féérique avec les belles maisons en colombages, des canaux et le fleuve. La ville est tout simplement belle à chaque saison.
L’hiver, elle se pare des décorations de Noël, magique et impressionnante. Au printemps et en été, elle se couvre de fleurs de toutes les couleurs.
Colmar est la ville parfaite pour un week-end romantique. Pour les amoureux de vin, la route des vins est idéalement bien placée.

Que peut-on visiter à Colmar ?

La petite Venise

Le quartier de La Petite Venise reste un endroit ravissant et pittoresque à visiter. Les yeux rivés en hauteur afin de ne rien rater des belles maisons en colombages ainsi que du panel de couleurs qu’elles nous offrent mais aussi des belles enseignes à admirer. On y trouve de nombreux hôtels de charme, des restaurants, des boutiques et des boulangeries dans lesquelles ont peut gouter aux délicieuses pâtisseries Alsacienne telles que des moelleux à la crème de marrons, des streusel etc…
Des promenades en barques sont proposées et ajoute une note d’évasion et de romantisme, d’autant plus lorsque l’on passe sous le pont Saint-Pierre. Cela permet également de voir la ville sous un autre angle. Des locations de vélo sont à disposition afin de prendre un bon bol d’aire.
Bien que ce quartier porte le même nom que Venise de par l’organisation de la vie de quartier autour des canaux et de la Lauch qui la traverse, elle n’en est pas moins ravissante.
Ce quartier prisé est anciennement une zone maraîchère aménagée au Moyen-âge. La rivière qui la traverse permettait d’acheminer les productions de légumes directement aux barques par le quai du marché couvert.

Le quai de la Poissonnerie.

Autre endroit très agréable à voir, est la promenade le long du quai de la Poissonnerie. De belles maisons de pêcheurs avec des colombages et différentes couleurs bordent le fleuve. Anciennement ce lieu servait aux pêcheurs pour vendre du poisson frais.
En vous promenant vous apprécierait l’édifice du marché couvert de Colmar qui vous séduira. C’est un superbe bâtiment situé au cœur du centre ville dans le quartier de la Petite Venise. Datant du 19 eme siècle, il fut construit par l’architecte Louis-Michel Boltz. Le bâtiment permettait aux commerçants d’y acheminer leurs productions par barque.
Le bel aspect du bâtiment construit en brique et en pierre de taille et tout aussi agréable à l’intérieur. L’atmosphère de marché y règne ainsi que les odeurs alléchantes des produits régionaux. C’est le parfait endroit pour découvrir des fromages, des plats gourmands, du foie gras et des pâtisseries Alsacienne. Préparez vous à vivre un voyage gustatif.

Les musées

La ville comporte de nombreux musées qui vous séduiront de par leur diversité.
Pour les passionnés d’Art il y a le Musée Unterlinden dans lequel on y trouve notamment le célèbre retable d’Issenheim.
Le musée du jouet peut être ludique pour les enfants. Egalement le musée Bartholdi pour les amoureux de sculpture. D’ailleurs on peut même voir une réplique de la Statut de la Liberté, faite par le sculpteur Auguste Bartholdi. La statue se trouve dans une zone commerciale au milieu d’un rond-point.
La ville regorge de belles boutiques anciennes dans lesquelles ont peut trouver du beau tissu alsacien, des boutiques de livres anciens…
Une pause gourmande s’impose dans un des salons de thé de la ville ainsi qu’une dégustation de thé pour les amateurs.
Il est donc impossible de ne pas prendre le temps de s’arrêter dans cette ville magique et de capturer l’instant présent.
Pour retrouver une âme d’enfant et vivre la magie de Noël il est certain que la période des fêtes de fin d’année reste féérique car Colmar se transforme et se pare de somptueuses couleurs et de décorations.
A l’automne et au printemps c’est un foisonnement de fleurs et de couleurs naturelles qui ornent la ville.

Vous aimeriez peut-être aussi

La bambouseraie d’Anduze

Tourisme en Occitanie

Les arènes de Nîmes

Les plus beaux marchés de Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.