Balade à vélo - ©Antranias CC0 Creative Commons

Les meilleurs itinéraires vélo-tourisme de France

Le vélo en France : un rapide état des lieux

Un peu plus de 25 millions, tel est le nombre estimé de vélos en France en 2018, soit environ 4 vélos pour 10 habitants. Il faut dire que 14 millions de Français déclarent faire du vélo au moins une fois par an et environ 3 % de la population affirme utiliser régulièrement le vélo pour se rendre au travail.

Si ces chiffres peuvent paraître impressionnants, ils démontrent pourtant que la « culture vélo » est bien moins ancrée en France que dans certains autres pays européens comme l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark ou même les pays scandinaves. En effet, en moyenne un Français parcourt 87 kilomètres par an à vélo contre 300 kilomètres par an pour un Allemand et 800 à 1 000 kilomètres par an pour un Néerlandais ou un Scandinave !

Pourtant, un vrai « plan vélo » existe en France pour inciter les citoyens à davantage utiliser ce moyen de transport pour leurs déplacements. Dès 2012, un premier plan avait été lancé mais ce dernier a peiné à porter ses fruits dans les chiffres malgré le développement des vélos en libre-service dans les villes françaises (30 communes proposent ce type de services) et du réseau de pistes cyclables dans l’Hexagone (30 668 kilomètres en 2018).

En septembre 2018, de nouvelles initiatives ont été lancées avec l’objectif de porter à 9 % le pourcentage de Français se rendant en vélo à leur travail. L’État s’est ainsi engagé à investir dans des aménagements (ponts ou tunnels au niveau d’échangeurs ou de rocades) visant à assurer une meilleure sécurité aux cyclistes, dans des garages sécurisés dans les gares mais aussi dans l’apprentissage du vélo avant la 6ème. L’indemnité kilométrique, qui devait permettre aux entreprises de prendre en charge une partie des frais engagés par les cyclistes salariés, est quant à elle remplacée par un « forfait mobilité durable ».

La France, pays de référence pour le vélo-tourisme

Bien que la culture vélo ne soit pas ancrée dans la tradition française, l’Hexagone reste la destination n°1 pour le tourisme à vélo, la France étant le pays le plus « vendu » dans le monde par les tour-opérateurs spécialisés vélo !

Selon Atout France, plus d’un million de touristes découvrent ainsi chaque année la France du haut de leur vélo et près de 8,3 millions des séjours touristiques sont associés au vélo. En France, les activités liées au cyclotourisme génèrent un chiffre d’affaires annuel de 4,5 milliards d’euros et près de 12 000 emplois. On comprend donc mieux pourquoi la France a investi ces dernières années en faveur de cette forme de tourisme très prometteuse…

France Vélo Tourisme est d’ailleurs l’une des démarches phares de cette politique. Fondée par la Fédération Nationale des Offices de Tourisme et des Syndicats d’Initiative (FNOTSI), le Réseau National des Destinations Départementales (RN2D) et la Fédération Nationale des Comités Régionaux du Tourisme (FNCRT), elle permet depuis 2011 de développer l’économie touristique liée au vélo.

France Vélo Tourisme œuvre tout particulièrement au développement et à l’aménagement de véloroutes et de voies vertes permettant de découvrir la France à la force des mollets.

8 itinéraires de vélo-tourisme en France

Avenue Verte Paris / Londres, voilà un itinéraire qui a de quoi rendre ringard l’Eurostar ! Pour relier Londres à Paris, le vélo c’est effectivement bien mieux ! Cette avenue verte fait vivre aux cyclotouristes de forts contrastes entre métropoles européennes et vertes campagnes. La route est longue de 406 kilomètres, avec 246 kilomètres du côté français entre Paris et la ville de Dieppe. Pour arriver à Londres, les cyclotouristes traverseront l’Île-de-France et la Normandie puis le West Sussex et l’East Sussex. Sur le chemin, des merveilles attendent les visiteurs comme l’Abbaye de Royaumont à Asnières-sur-Oise, la Cathédrale de Beauvais ou les grandes plages de galets de Dieppe…

ViaRhôna est un itinéraire cyclable de 815 kilomètres qui permet de relier le lac Léman (Genève) à la Mer Méditerranée. ViaRhôna traverse en tout 12 départements et 3 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. Parmi ses étapes-clés se trouvent Genève, Bellay, Vienne, Valence, Avignon, Tarascon, Arles, Aigues-Mortes ou encore Sète !

La Vélodyssée atlantique est sans aucun doute le plus long itinéraire cyclable de France avec un parcours de 1 200 kilomètres, découpé en 14 tronçons, permettant de relier Roscoff à Hendaye ! Cette véloroute longe les côtes atlantiques du Finistère nord jusqu’au Pays basque et la frontière espagnole. La Vélodyssée atlantique traverse 4 régions, 10 départements français et de nombreuses villes et stations balnéaires comme Quimper, Vannes, La Rochelle, Arcachon et Bayonne… La Vélodyssée atlantique est aussi connectée au réseau des voies cyclables en Europe, avec une liaison avec d’autres véloroutes jusqu’en Angleterre et la Norvège au nord et jusqu’en Espagne en allant vers le sud.

La Véloscénie est une autre longue véloroute permettant de découvrir les beautés de la France. L’itinéraire part de Notre-Dame de Paris pour arriver 442 kilomètres plus à l’ouest au Mont-Saint-Michel. Il se décompose en 7 tronçons différents : Paris/Île-de-France, la vallée royale de l’Eure, Eure et Loir, le Perche, le pays d’Alençon, le bocage normand et la baie du Mont-Saint-Michel. La route cyclable propose aux visiteurs de découvrir lors de leur périple des hauts-lieux de l’histoire de France comme le château de Versailles ou encore la cathédrale de Chartres. Pour allier sport et découverte du patrimoine, il n’y a pas mieux ! En savoir plus sur la Véloscénie ici.

La Loire à vélo est de loin la plus populaire des véloroutes en France ! Elle est empruntée chaque année par quelque 700 000 cyclistes (dont 30 % de touristes étrangers). Il faut dire que le parcours « La Loire à vélo » ne manque pas de charme… Le Val de Loire — inscrit depuis l’an 2000 au patrimoine mondial de l’UNESCO — recèle effectivement de nombreux trésors du patrimoine français comme les châteaux de la Loire et leurs jardins, des villes historiques comme Orléans, Blois ou Tours mais aussi bon nombre de villages de caractère. Cette véloroute, qui traverse la France d’est en ouest sur plus de 600 km et longe la Loire de Nevers (Nièvre) à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), mérite donc d’être parcourue.

Le Tour de Bourgogne à vélo est né du regroupement de 5 itinéraires de véloroutes répartis entre les 4 départements bourguignons : le canal du centre, le canal du Nivernais, la voie verte en Bourgogne du Sud, la voie des Vignes et le canal de Bourgogne. Ce circuit propose aux visiteurs près de 1000 kilomètres de voies vertes et de véloroutes balisées et sécurisées entre chemins de vignes, voies de chemin de fer désaffectées et anciens chemins de halage. Une excellente façon de découvrir le relief vallonné des vignobles de Bourgogne ainsi que les villages de charme typiques de la région.

La véloroute du Rhin fait partie de l’EuroVélo 15 qui longe le fleuve éponyme de Rotterdam aux Pays-Bas à Andermatt en Suisse, en passant par la vallée du Rhin en Allemagne et l’Alsace en France. Le tronçon français est long de 184 kilomètres et propose aux cyclistes de traverser les deux départements alsaciens : le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. Parmi les points d’intérêt les plus remarquables : Huningue, la petite Camargue, Fessenheim et Neuf-Brisach.

De nombreuses véloroutes et voies vertes sillonnent la région Bretagne. Le portail d’informations dédié au tourisme en Bretagne recense ainsi plusieurs itinéraires cyclistes permettant de découvrir le patrimoine local à vélo : de Roscoff à Saint-Méen-le-Grand, de Saint-Malo à Rhuys, de Saint-Malo à Arzal, de Roscoff à Concarneau, de Saint-Brieuc à Lorient… La véloroute Vélocéan propose également un itinéraire de 140 kilomètres entre les communes de Piriac-sur-Mer et de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique.

Les meilleurs itinéraires vélo-tourisme de France
5 sur 5 (1 vote)

Vous aimeriez peut-être aussi

7 musées qui prouvent que le renouvellement culturel a du bon !

Collonges-la-Rouge, un joyau dans un écrin de verdure

Le meilleur du Paris gratuit

Des marques territoriales toujours plus nombreuses pour promouvoir le tourisme et l’économie locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.