Ingrédients recette Corinette - ©Alexas_Fotos CC0 Creative Commons

Corinette : un délicieux petit gâteau de Charente

La Corinette est un délicieux petit gâteau de forme allongée qui est devenu populaire auprès des plus gourmets. Elle est réalisée de la même manière que les fameuses madeleines. Une recette facile à concocter qui fait le bonheur des petits et grands.

Charente, un département français prospère

La Charente est un département de France situé dans le Sud-Ouest de l’Hexagone. Elle fait partie de la région Nouvelle-Aquitaine et fut créée pendant la Révolution française. C’est un département industriel qui figure au premier rang de la région Poitou-Charentes en termes des effectifs et des activités. Les activités industrielles font partie des principaux moteurs économiques de cette contrée, que ce soit dans le domaine agro-alimentaire ou bien les industries de transformations de matières premières. Deux chambres consulaires sont présentes dans ce territoire : la chambre de commerce et d’industrie de Cognac et la chambre de commerce d’Angoulême.

L’industrie lourde tient également une place importante dans cette région. Les usines d’extractions comme celles des Roumazières-Loubert produisent les 1/6 des tuiles françaises. À Cherves-Richemont, l’usine Placoplatre s’assure de la production et la construction de plâtre en se servant du gypse. Au Sud d’Angoulême se dressent les immenses cimenteries de Lafarge SA et La Couronne qui sont alimentées par la marne grise. Concernant les industries électriques, elles sont représentées par Leroy-Sumer, fabricant des moteurs électriques et par Nersac qui produit des batteries en Lithium dans le domaine de l’automobile.

La richesse culturelle et historique de Charente

À une époque où les Romains ont occupé ces terres, Charente était une région gallo-romaine riche. La présence du théâtre des Bouscauds ou de Chassenon témoigne de cette relation culturelle. Après les invasions qui ont causé l’effondrement de l’Empire romain, ce département entra dans une longue période de guerre entre les conquérants arabes et les Vikings.

Pendant l’ère médiévale, entre le Xè et le XIIè siècle, de nombreuses places fortes et des églises romanes ont été construites à Angoulême, Cognac, Villebois-Lavalette. Par contre, ces villes et châteaux fortifiés ont presque été ravagés pendant la guerre de Cent Ans qui s’est terminée vers juin 1453 avec la prise de Chalais. Peu après, la guerre de religion éclata, ce qui a amené plusieurs Charentais à quitter leur terre en allant vers la Nouvelle France (Québec).

La richesse culturelle de ce département se reflète aussi par les nombreux festivals qui ont lieu chaque année. Les plus célèbres sont : festival de Confolens, Musique métisse, Festival de Blues de Cognac… Le festival international de bande dessinée d’Angoulême attire des visiteurs venus du monde pour assister à ce meeting de légende. Quant aux édifices d’antan, le château de La Rochefoucauld est particulièrement prisé des touristes grâce à sa beauté architecturale datant de la Renaissance.

La gastronomie de la Charente

La cuisine charentaise est en grande partie basée sur le beurre ou d’huile, qui sont des produits typiques de ces terres. En effet, Jonzac et Barbezieux-Saint Hilaire sont une partie de la Charente qui cultive le tournesol, le colza et le maïs pour la fabrication d’huile de cuisine. Ce territoire est aussi considéré comme étant un grand terroir viticole avec ses cognacs de renom, ses vins de qualité ou bien le brûlot charentais. Ce dernier est un café flambé avec du cognac qui est très populaire dans cette région.

L’escargot petit-gris ou « cagouille » est l’un des éléments représentatifs de la cuisine charentaise. Ramassés le matin dans les vastes champs, le long des murets ou bien dans les vignes, ils sont cuits dans un court-bouillon avec du vin blanc, de l’ail et des tomates. ils peuvent aussi être sautés et farcis avec une sauce au vin. Plus étonnant encore, le caviar d’escargot est un produit typique de la Haute-Sintonge et dégusté avec du pain de campagne. Côté dessert, la Cornuelle est un gâteau à pâte sablée de forme plate et triangulaire. Il peut être agrémenté avec des grains d’anis et fourré à la crème pâtissière ou chantilly. La Corinette est aussi un délicieux gâteau populaire dans toute la région de la Charente et ses environs.

Corinette, une invention culinaire de Calibri

Plusieurs personnes, amateurs de cuisine et chefs considèrent la Corinette comme étant une version allongée de la madeleine. Cette dernière date de 1755 où une servante du nom de Madeleine Paulmier l’aurait fabriquée pour son maître viager Stanislas. Cet homme était un duc qui organisa un banquet dans son château. À ce moment, il n’y avait pas de dessert. Mademoiselle Madeleine aurait alors proposé une recette de gâteau qui lui a été transmise par sa grand-mère. Grande surprise, les invités ont énormément apprécié le dessert, ce qui étonna le duc. Pour lui prouver sa gratitude envers sa servante, il a nommé les gâteaux « Madeleine ».

Plus tard, vers 1896, ce fut l’entreprise Calibri qui a voulu réinventer la madeleine en lui donnant une forme particulière et donna le nom de « Corinette ». Les ingrédients utilisés dans la recette restent similaires à celle des madeleines, mais on peut y ajouter du chocolat, des fruits ou des raisins pour la rendre plus savoureuse.

Recette de la Corinette

Pour réaliser la recette de la Corinette, il faut les ingrédients suivants :

  • 120 g de sucre ;
  • 180 g de farine ;
  • 2 œufs ;
  • 120 g de beurre mou ou fondu ;
  • Un petit sachet de levure chimique ;
  • 1 pincée de sel ;
  • Vanille liquide.

Premièrement, il faut préchauffer votre four à une température de 200°c. Ensuite, mettez le beurre, le sucre et le sel dans un cul-de-poule. Puis, fouettez jusqu’à ce que vous obteniez un mélange blanchissant. Une fois que c’est fait, mettez-y la vanille en liquide, les œufs, la farine ainsi que la levure tamisée et fouettez à nouveau. Après, servez-vous d’une poche à douille pour remplir les empreintes (moules) et enfournez pendant une douzaine de minutes environ.

Après la sortie du four, démoulez les gâteaux sur une grille et laissez refroidir pendant un petit moment. Servez-le avec une boisson chaude : thé, café ou lait.

Corinette : un délicieux petit gâteau de Charente
5 sur 5 (2 votes)

Vous aimeriez peut-être aussi

Coq au riesling : un mets de délice Alsacien

Daube saintongeaise : une recette d’exception

La douzane, une spécialité régionale du Sud-Ouest

Champagne, une visite à Reims

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.