Street Art, Saint-Denis (93) - ©Christophe Lesimple FlickR Creative Commons

Banlieue de Paris : tourisme au-delà du périphérique

Visiter Paris sans sa banlieue, vraiment ? Et oui, car Paris intra-muros n’a plus le monopole de la seule et unique destination en région Île-de-France. En quête d’autre chose que la seule visite du Louvre et de la tour Eiffel, les touristes se tournent de plus en plus vers des lieux nouveaux, des endroits où l’on ne va jamais et vers des habitants prêts à partager leur vision de la ville. De nombreux projets touristiques et culturels fleurissent en dehors de Paris et s’efforcent de donner à la banlieue une autre image que celle décrite par les médias. Des initiatives de tourisme participatif et alternatif comme les Greeters ont largement permis de démocratiser la destination et de changer les regards sur la banlieue.
Aujourd’hui, après des années de clivage entre Paris intra-muros et le reste de la région Île-de-France, la banlieue prend sa revanche avec de nouvelles destinations inédites.

La banlieue, nouvelle destination branchée ?

Les Greeters

Dans la philosophie des Greeters, ce sont les habitants qui sont au centre du circuit touristique. L’association Parisiens d’un jour, Parisiens toujours fait visiter depuis 2007 la ville de Paris. Elle vient également d’étendre ses balades à la banlieue, et plus précisément à la Seine-Saint-Denis. Les promenades avec ces « guides-bénévoles » se déroulent depuis peu dans les villes du 93 et de la petite couronne parisienne comme à Saint-OuenSaint-DenisAubervilliersPantinBobignyle Pré-Saint-Gervaisles LilasMontreuil… La seule condition pour être une destination Greeters en banlieue : être relié par le métro. Plus d’infos sur le tourisme sur les Greeters de Paris et de Seine-Saint-Denis. Pour information, les greeters sont des accompagnateurs bénévoles au service des touristes, pour leur révéler les secrets de chaque recoin des quartiers durant une petite balade. Visiter les banlieues de Paris, des résidents vous accueillent dans leur quartier pour partager avec vous la vie quotidienne des habitants ainsi que la culture existante.

Dormir chez l’habitant en Seine-Saint-Denis

Des chambres d’hôtes en Seine-Saint-Denis ? C’est l’idée de l’association Accueil banlieues qui propose aux visiteurs un logement chez l’habitant dans les quartiers du 9-3. L’objectif est d’encourager les échanges entre locaux et visiteurs et bien sûr de faire connaître les quartiers, au-delà des clichés. On peut donc dormir chez l’habitant à Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, Saint-Denis, l’Ile-Saint-Denis ou encore à La Courneuve. La formule à 15€ permet aux touristes de passer une nuit de l’autre côté du périphérique (à un prix très raisonnable) avec une visite guidée d’une demi-journée avec les habitants le lendemain ! Aujourd’hui, Accueil Banlieues propose des bénévoles habitant dans le 78 (Yvelines), 94 (Val de Marne), 92 (Hauts-de-Seine), 95 (Val d’Oise) pour des promenades, des sorties et des hébergements.

Douce Banlieue

Le projet Douce Banlieue accompagne les visiteurs, curieux d’aller voir ce qui passe en Seine-Saint-Denis et au-delà du périphérique, malgré l’image négative dont souffre le département. Ce sont en tout 150 balades proposées chaque année, à la découverte d’un quartier à travers le regard d’un habitant, d’un commerçant, d’un artiste… Découvertes nocturnes, visite de quartiers populaires, coulisses de l’art urbain, promenades au bord de l’eau : les thématiques et balades variées ne manqueront pas d’étonner les visiteurs. L’objectif des balades est bien entendu d’offrir aux touristes un regard nouveau sur les banlieues du nord-est parisien. Toute l’année, des événements sont au rendez-vous pour faire profiter les touristes avides de découverte. Le 24 novembre 2018, par exemple, le public est invité à assister à des animations et des concerts à Porte de Clignancourt et Porte de Saint-Ouen. Le programme de 2019 est déjà disponible. Les banlieues parisiennes seront les lieux des concerts, des expositions, des salons, du Tournoi des 6 nations, bref, de grandes dates à ne pas manquer.

Enlarge your Paris

On est rassurés d’apprendre que les fondateurs d’Enlarge your Paris sont « des gens comme vous, intra et extra-murossiens, qui ne supportons plus d’être entassés aux mêmes endroits dans Paris ». Ce guide web nouvelle génération souhaite rappeler aux visiteurs que le Grand Paris regorge aussi de belles choses à voir et qu’il affiche une programmation culturelle très riche et un patrimoine architectural moderne intéressant. Enlarge your Paris donne donc aux internautes de bonnes adresses et des idées de sorties culturelles et d’endroits inattendus, comme la visite du Cube à Issy-les-Moulineaux, un espace d’exposition des arts numériques remarquable. Alors, prêt(e) à passer de l’autre côté du périphérique ? Le groupe collabore avec l’association Helloways pour faire découvrir aux touristes trois itinéraires à couper le souffle pour se mettre au vert pendant une durée de 40 minutes avec le RER C. Les visiteurs pourront apprécier la beauté du paysage à Meudon, à Gennevilliers et à Auvers-Saint-Georges. D’autres parcours sont prévus en Île-de-France.

Maison de Banlieue et de l’Architecture

Cette association offre des balades aux touristes qui souhaitent se ressourcer dans les grands jardins des banlieues de Paris. Les parcs, les châteaux, les villégiatures et les pavillonnaires sont les plus visitées. La médiatrice de ces ballades est Fleur Demarty. Les visites sont gratuites sur inscription ou par mail.
Les touristes découvriront ainsi les pratiques habitantes ainsi que la vie quotidienne des banlieusards. Ils participeront aussi à diverses activités organisées par l’association afin de mieux comprendre les us et coutumes de chaque région. Cette association est aussi au service des jeunes enfants et grâce à une étroite collaboration avec des enseignants bénévoles, des visites sont organisées pour les jeunes écoliers et lycéens.

Escapade Liberté Mobilité

C’est une association de bénévoles qui souhaitent accompagner les personnes à mobilité réduite dans leur promenade. Ces bénévoles leur permettent de s’évader dans les forêts non loin de la ville comme les Bois de Vincennes et les Bois de Boulogne. L’association reçoit aussi les groupes de personnes mais toute demande se fait par réservation. Les balades sont sécurisées et les visiteurs pourront se ressourcer, que ce soit les séniors, les familles et les amis. Plus d’informations sur le site Les compagnons du voyage.

Banlieue de Paris : tourisme au-delà du périphérique
5 sur 5 (2 votes)

Vous aimeriez peut-être aussi

Domaine d’Occitanie au charme de provence

Kouglof, un délice originaire d’Alsace

L’Institut de Français au cœur de la French Riviera

Échappées musicales en France au son des guitares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.