Valises de voyageurs chez des Greeters - ©MikesPhotos CC0 Creative Commons

Un Tour de France du tourisme participatif avec les initiatives Greeters

Les Greeters, c’est quoi ?

Le concept est né en 1992, à New York. L’objectif ? Faire découvrir aux visiteurs les destinations touristiques « autrement » par des habitants-bénévoles. Ces ambassadeurs se regroupent autour d’un réseau international : le Global Greeters Network.

En France, les Greeters sont présents dans une vingtaine de villes parmi lesquelles on trouve Paris, Marseille, Lyon, Versailles, Nantes ou encore Toulouse. Dans la plupart des villes, l’initiative est encadrée par les Offices de Tourisme locaux mais les Greeters peuvent aussi agir dans le cadre d’une association 100 % indépendante comme c’est par exemple le cas dans la cité phocéenne.

Certains départements et régions ont également souhaité prendre part à l’aventure comme le Nord, le Pas-de-Calais, la Côte d’Or, la Creuse ou encore l’Orne. Très régulièrement, de nouveaux acteurs rejoignent ce réseau phare du tourisme participatif qui ne cesse donc de grandir, et ce pour le plus grand bonheur des touristes.

Voici d’ailleurs un aperçu de quelques initiatives Greeters en France ainsi qu’un portrait de leurs meilleurs ambassadeurs.

Paris

Lauréat du trophée du tourisme responsable en 2011, « Parisien d’un jour – Paris Greeters » est une association qui a déjà organisé des milliers de balades dans Paris aux côtés des quelque 200 bénévoles qu’elle compte dans ses rangs. En moyenne, ce sont ainsi plus de 5 000 visiteurs qui peuvent flâner annuellement dans les rues parisiennes grâce à eux. Les promenades à Parisse font en général hors des grandes places touristiques et au cœur des quartiers dans lesquels les Greeters parisiens vivent. Sourire, enthousiasme et partage sont les grandes valeurs de l’association.

Martine, blogueuse, ex- journaliste du Monde et marcheuse inconditionnelle

J’ai 71 ans, je suis née à Paris et j’ai toujours vécu à Paris, exception faite des 3 années où j’ai été correspondante en Espagne à Madrid. Ce qui m’a motivée, c’est d’abord la curiosité pour la ville et les rencontres avec des gens avec qui partager. Mais aussi marcher, se promener. Je marche beaucoup dans Paris, depuis toujours (mon père adorait ça) et le plus souvent toute seule, et comme les retraités deviennent souvent un peu flemmards, c’est l’occasion de me pousser dehors…

Avec l’expérience, j’ai appris qu’il faut faire attention à parler d’artistes ou de personnalités « mondialement connus » car peu d’étrangers connaissent George Sand, Marcel Aymé ou le roi Louis Philippe ! En revanche, Picasso ou Chopin, ça fonctionne….

Pour plus d’informations sur l’association, consultez leur site internet Parisien d’un jour.

Marseille

À Marseille, ce sont 100 Greeters qui proposent aux visiteurs des balades dans le domaine naturel des Calanques, au centre-ville mais aussi dans les quartiers nord de la ville (Hôtel du Nord, 15ème et 16ème arrondissement). Marseille Provence Greeters s’intéresse à des thématiques très variées, de l’Histoire aux petites histoires, en passant par la mode, l’environnement, la gastronomie ou encore l’architecture et l’urbanisme. Basée sur le volontariat, l’échange culturel et touristique ainsi que sur la gratuité, l’association organise des balades entre habitants et touristes d’une durée de 2 heures minimum.

Gérard, spécialiste des calanques

Pour devenir Greeter, il faut être altruiste, aimer les gens et aimer sa ville, trois qualités qui vous poussent à la curiosité et au partage de vos découvertes. S’il n’y avait qu’une seule chose à voir à Marseille, ce serait… Notre Dame de la Garde ! Pourquoi ? De ce lieu en hauteur, la vue s’étend vers les quatre points cardinaux et raconte la ville, le tout servi dans un mouchoir de poche. Un vrai privilège.

Une anecdote sur une de mes balades ? Lors de l’une d’elles, j’ai rencontré un couple de Belges. À la question « comment avez-vous connu les Greeters ? », ils ont répondu : « Nous avons écouté un reportage à la radio sur les Greeters de Marseille et c’est l’accent qui nous a charmés », quel beau compliment puisque « l’accent » c’était moi !

Pour plus d’informations sur l’association, consultez leur site internet Marseille Provence Greeters.

Mulhouse

Lancée en 2011, l’association des Greeters de Mulhouse compte une cinquantaine de Greeters qui proposent quelque 80 balades. D’après Guillaume Colombo, directeur de l’Office de Tourisme de la ville, la démarche a trois objectifs clairs : intégrer la population locale dans le développement touristique, aborder des thématiques moins institutionnelles en sortant des sentiers battus et enfin permettre à Mulhouse de rayonner en Alsace. Il faut dire que les balades proposées ne se limitent pas à la ville et permettent aussi de découvrir l’Alsace, les Vosges… et même l’Allemagne ! En effet, la volonté de l’Office de Tourisme de Mulhouse est claire : assumer son statut de « ville-porte » en Alsace et proposer une offre de tourisme urbain à Mulhouse.

Dom, reporter-photographe et passionné de graff et de street art

Reporter-photographe en presse quotidienne régionale, Dom arpente les rues de l’agglomération quotidiennement pour couvrir toutes sortes de sujets. Un jour, il entend parler des Greeters. Il est tout de suite séduit par la démarche et propose ses services à l’Office de Tourisme de Mulhouse. Ses balades se veulent « alternatives » et abordent ses domaines de prédilection : l’architecture, l’art contemporain, le street art et les graffs qu’il recense depuis des années. Une balade incontournable à Mulhouse, ville multiethnique et au passé industriel particulièrement riche !

Pour plus d’informations sur l’association des Greeters de Mulhouse, consultez leur site internet ou contactez l’association par email.

Nantes

Nantes a fait figure de pionnière puisqu’elle a été la première ville française à se lancer dans l’aventure des Greeters. Les Greeters de Nantes revendiquent d’ailleurs fièrement leur titre de première association de tourisme participatif de France. Il faut dire que l’association a été créée en 2007 et qu’elle compte aujourd’hui une soixantaine de Greeters. Leur philosophie ? « Avec 303 000 Nantais, il y a 303 000 façons de visiter Nantes ». Les balades ont majoritairement lieu dans la métropole nantaise mais aussi à Guérande, à la Baule ou dans le vignoble Nantais.

Une balade à Nantes accompagnée de Catherine

À Nantes, Catherine propose à ses hôtes de découvrir l’espace LU, pour la particularité des lieux, de son histoire et des différentes expositions qui y sont proposées. Puis elle prend la direction du château Anne de Bretagne… Cela permet d’avoir une vue d’ensemble du château et des extérieurs et des vues sur la ville. La balade se poursuit ensuite par le passage Ste Croix, lieu très animé. Direction ensuite la Place Royale et les rues Crébillon, Théâtre Graslin, La Cigale, pour descendre ensuite vers la passerelle et l’île de Nantes. On découvre ensuite l’espace des machines sous les nefs (sans visite des machines) ce qui permet de croiser les pas de l’éléphant géant. La balade se termine avec une dégustation dans une crêperie pour profiter de La Loire.

Pour plus d’informations sur l’association, consultez leur site internet Greeters de Nantes.

Tours — Val de Loire

L’Office de Tourisme de Tours — Val de Loire s’est lancé dans l’aventure mondiale des Greeters en 2012. Depuis, les amoureux de la Touraine partagent ainsi leurs secrets et bons plans avec les visiteurs français et étrangers venus découvrir la ville et sa région. Les Greeters Loire Valley sont ainsi environ 70 et tous ont une spécialité comme la gastronomie, l’histoire ou encore la culture locale… Désireux d’offrir des expériences inédites aux visiteurs, Les Greeters Loire Valley sont toujours en quête de nouveaux membres.

Aurélie, adepte de la vie urbaine

L’art, la culture et la gastronomie sont les spécialités de cette marcheuse infatigable qui arpente avec enthousiasme les rues de sa ville. Les coins préférés de cette Tourangelle passionnée ? Certainement les marchés de quartier, les berges du Cher ou encore la découverte des meilleurs endroits pour admirer un coucher de soleil sur la Loire !

Pour plus d’informations sur l’association : Greeters Loire Valley.

Nancy

Depuis sa création par l’Office de Tourisme de la ville, le réseau des Greeters de Nancy a séduit plus de 40 habitants-bénévoles. Ces derniers proposent aux visiteurs des thèmes de balades très variés comme la découverte des différents quartiers nancéiens, de l’Art nouveau, du street art, des parcs et jardins ou encore du patrimoine industriel et religieux… Le réseau s’est progressivement étendu à tout le département de la Meurthe-et-Moselle. Des balades sont ainsi proposées pour découvrir notamment Lunéville, Baccarat, Toul ou encore Pont-à-Mousson.

Hélène et les métamorphoses de Nancy

Hélène habite à Nancy depuis maintenant 40 ans et elle a vu la ville changer au fil des années… Elle aime montrer aux visiteurs les évolutions qui l’ont affectée, partager ses meilleures adresses, leur faire découvrir la ville à vélo le long de la Meurthe sur les pistes cyclables. Ses thèmes de balades préférés ? Les parcs et les jardins, la vie culturelle nancéienne et Nancy by Night !

Plus d’informations avec Nancy Greeters.

La Creuse

C’est l’agence de développement et de réservation touristiques (Tourisme Creuse) qui est à l’origine du lancement des Greeters dès 2011 dans ce petit département de Nouvelle-Aquitaine. Des bénévoles amoureux de leur région et fiers d’être creusois ne manquent pas d’imagination pour promouvoir leur département. L’un d’entre eux propose même aux visiteurs curieux une balade en moto ! Comme nous l’avons vu pour d’autres régions ou villes, les Greeters creusois ont chacun leur domaine de prédilection : nature, sport, patrimoine ou vie à la ferme.

Andrée, la Creuse naturellement

Intarissable sur les deux villages de sa vie, Mérinchal et Chambonchard, Andrée — Creusoise de naissance — partage avec enthousiasme les plus beaux panoramas sur les bords du Cher. Les vacances inoubliables passées dans la Creuse l’ont encouragée à amener les touristes à découvrir ses endroits préférés comme le barrage de Rochebut, le village de Sermur et les sources du Cher. Sa spécialité ? Le terroir, les produits bio et les petits bistrots !

Plus d’informations sur les Greeters de la Creuse, via le site Internet du Tourisme de la Creuse.

Côte d’Or

C’est dans le cadre de la candidature des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO qu’a été lancée l’aventure des Greeters en Côte d’Or (aussi connue sous le nom d’opération « Bourguignon d’un jour »), étendant à tout le département une initiative lancée en Pays Beaunois. Ainsi, à Dijon comme à Beaune, des rencontres entre visiteurs et personnages locaux sont organisées pour des balades inédites. En effet, quoi du mieux que de visiter un lieu d’exception avec des élus locaux, une sage-femme exerçant jadis aux Hospices de Beaune, un agriculteur à la retraite incollable sur la vie des éleveurs de charolais ou un historien connaissant tout de la capitale des Ducs de Bourgogne…

Plus d’infos sur les Greeters de Côte d’Or en découvrant le site Internet Bourguignon d’un jour.

Troyes

Envie de découvrir la Troyes des années 70, la Troyes romantique ou encore la Troyes sportive, l’association Greeters Troyes Aube se fera un plaisir de vous proposer une visite totalement inédite de la cité auboise. En effet, de nombreux Greeters sont disponibles et, comme dans beaucoup d’autres villes, chacun a sa spécialité.

Parmi eux se trouve Delphine qui a le goût du mystère et qui aime arpenter les rues de Troyes à la découverte des merveilles cachées dont la ville recèle. Elle profite de chaque occasion pour entrouvrir les portes donnant sur des cours raffinées, invisibles au public, monter dans les greniers, ouvrir des trappes pour partir à l’aventure dans les labyrinthes des caves souterraines… Elle emmène ses visiteurs faire des escapades imprévisibles en plein cœur de la ville !

Davantage d’informations sur le site web Greeters de Troyes.

Sélestat

Depuis maintenant plus de 6 ans, l’Office de Tourisme de Sélestat propose aux visiteurs des balades avec des Greeters. Passionnés de randonnée, de photographie urbaine ou d’architecture, les amoureux de Sélestat ne manquent pas d’énergie pour dévoiler les trésors de la commune alsacienne mais aussi pour vous accompagner dans la découverte d’un lieu d’exception, le château du Haut-Koenigsbourg.

Parmi eux, on compte Céline Rinckel qui propose aux visiteurs une balade gastronomique : narreklepfer, männele, sckenkelee et breddele. Elle insiste bien sur le fait que même si ces mets ont des noms imprononçables pour certains Français, ils n’en sont pas moins délicieux.

Pour obtenir plus de renseignements, il est possible de consulter leur site Internet : Greeters de Sélestat.

Pour être complet sur les initiatives Greeters en France s’inscrivant dans le réseau international Global Greeters Network, voici la liste des autres villes, départements ou régions qui ont misé sur le tourisme participatif :

  • L’Aisne
  • Angers Loire (Maine-et-Loire)
  • Béziers Méditerranée (Hérault)
  • Biscarrosse (Landes)
  • La Champagne
  • Grenoble Alpes Métropole (Isère)
  • Hanau La Petite Pierre (Bas-Rhin)
  • Les Hauts-de-Seine
  • Loix — Ile de Ré (Charente-Maritime)
  • Lyon City Greeters (Rhône)
  • Nice Côte d’Azur (Alpes-Maritimes)
  • Le Nord
  • L’Orne
  • Paris Boulogne (Hauts-de-Seine)
  • Le Pas-de-Calais
  • Rennes (Ille-et-Vilaine)
  • Saint Christophe des Bardeset les vignobles de Saint-Emilion (Gironde)
  • Saint-Germain en Laye (Yvelines)
  • Toulouse (Haute-Garonne)
  • Valence Romans (Drôme)
  • Vallée de Munster (Haut-Rhin)
  • Versailles (Yvelines)
Un Tour de France du tourisme participatif avec les initiatives Greeters
5 sur 5 (1 vote)

Vous aimeriez peut-être aussi

France et crédits : les français n’ont pas profité des taux bas en 2018

Les meilleurs itinéraires vélo-tourisme de France

Top 5 des régions où on enregistre le plus de mariages

La fabuloserie d’Alain Bourdonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.