Victoire des alliés

Victoire - ©azboomer CC0 Creative Commons

Ce jour férié fait référence au 8 mai 1945, jour de la Victoire des Alliés. Cette date hautement significative marque la fin de la seconde guerre mondiale. Cette guerre totale oppose deux camps : celui des alliés et celui de l’axe. La déclaration de guerre a été faite le 3 septembre 1939 par la France. Elle a duré jusqu’au 8 mai 1945.
Les alliés rassemblent la France, la Chine, l’URSS et les Etats-Unis. L’Allemagne, l’Italie de Mussolini et le Japon composent l’Axe.
Cette guerre a été marquée par de grandes phases alternant des victoires et des défaites dans les deux camps ennemis.

Quel jour tombe le 8 mai, jour de la victoire des alliés :

  • En 2019, le 8 mai était un mercredi
  • En 2020, le 8 mai tombera un vendredi

Que célèbre-t-on le 8 mai ?

Toute cette période a marqué les esprits notamment par les lourdes pertes dans les populations civiles et les violences émanant de l’Allemagne nazie dirigée par Hitler. Nous gardons tous dans nos mémoires les atrocités commises par l’Allemagne Hitlérienne avec la mise en place de la solution finale à travers le génocide juif. Les personnes de religion juive et d’origine Tzigane sont envoyées en masse dans les camps de concentration et les camps d’extermination. Certains sont également victimes d’internement.
La victoire des Alliés ne s’est pas faite du jour au lendemain. Elle s’est faite progressivement de 1943 à 1945. En 1943, les villes allemandes sont sous les bombardements insistants de la Royal Air Force et de l’Armée américaine. La Résistance française s’organise et lutte contre les l’occupation des Soldats allemands.
La victoire de l’Europe s’amorce le 6 juin 1944 sur les côtes normandes. Ce jour-là marque l’histoire militaire. Troupes américaines et anglaises progressent ensuite jusqu’aux frontières de l’Allemagne, notamment grâce à la bataille de Normandie.
La fin du Troisième Reich s’accélère. Hitler essaie alors une ultime tentative à l’Ouest, le 16 décembre 1944. Les avions alliés sont alors cloués au sol à cause du mauvais temps. Hitler lance une contre-offensive dans les Ardennes. Il espère l’annexion de la ville d’Anvers qui constitue la base principale des Forces Alliées. Les troupes américaines bloquent rapidement l’avancée allemande. Le beau temps qui arrive avec Noël permet alors aux Alliés et à son aviation de regagner le terrain perdu. La bataille des Ardennes se révèle catastrophique pour Hitler qui perd alors 100 000 hommes ainsi que ses derniers véhicules blindés.
Les Soviétiques recommencent leurs offensives sur le front de l’Est le 12 janvier 1945. L’Allemagne est alors envahie tandis que l’invasion de la Pologne prend fin.
Les forces occidentales franchissent le Rhin pendant le mois mars 1945. Ils peuvent s’enfoncer dans l’Allemagne avec rapidité et facilité car plus aucune résistance ne s’oppose à eux. Eisenhower refuse de risquer de perdre encore plus d’hommes dans des combats dans la ville de Berlin. S’ajoute à cela la mort de Roosevelt le 12 avril. Ses troupes sont alors abandonnées sans aucune directive précise. Ces circonstances vont donner l’occasion à Staline et à l’Union soviétique de s’emparer de Berlin qui est alors envahie
En avril 1945, la ville de Berlin est encerclée. Les nazis envoient les Allemands civils de tous les âges afin d’affronter les Soviétiques. Les pertes humaines atteignent des sommets astronomiques. L’Armée rouge se trouve à seulement 300 mètres du bunker dans lequel Hitler s’abrite, le 30 avril.
Le 25 avril les Américains et les Soviétiques opèrent leur jonction sur l’Elbe à Torgau.
L’Allemagne nazie se fait envahir en 1945. Les Allemands sont encerclés par les Troupes françaises et ses alliés. Le dictateur Hitler met fin à ses jours.
Le 7 mai 1945 marque la Capitulation de l’Allemagne. Le chef de l’armée allemande signe un acte de reddition dans lequel il proclame se rendre. Les Troupes allemandes ont jusqu’au 8 mai au soir pour se rendre définitivement.

C’est dans la soirée du 8 mai 1945 que la capitulation allemande est définitivement signée. La fin de la Seconde Guerre Mondiale est officiellement déclarée grâce à cet Armistice. La Victoire des Alliés est actée.
Cette victoire des Alliés va permettre à la France de retrouver son unité. En effet, sous le gouvernement de Pétain, le France s’est retrouvé coupée en deux parties. La partie Nord était la zone occupée tandis que la partie Sud était la zone libre. La Gestapo surveillait la ligne de démarcation. Celui qui essayait de fuir les Territoires occupés pouvaient être exécuté ou déporté. La Victoire des Alliés a permis à la France de retrouver son unité d’Avant-Guerre.

L’histoire de ce jour férié

C’est en 1953 que le 8 mai, jour de la victoire des Alliés, est déclaré férié. Sa vocation est la Commémoration des combattants de la 2e guerre mondiale.
Lorsque Charles de Gaulle arrive au pouvoir en 1959, il place ce jour férié le deuxième dimanche de mai.
En 1968, le jour de la commémoration de la Victoire des Alliés revient au 8 mai mais n’est plus férié.
En 1975, il est supprimé afin de conserver une entente avec l’Allemagne qui n’est plus une ennemie. Il faut effacer toute marque d’hostilité entre les deux pays.
En 1968, la commémoration de la Victoire des Alliés revient au 8 mai mais sans constituer un jour férié.
La Victoire des Alliés redevient fériée en 1981, sous François Mitterrand.

Les célébrations de la Victoire des Alliés

Des célébrations de commémoration ont lieu chaque année le 8 mai à travers toute la France. Elles sont l’occasion de cérémonie rendant hommage aux combattants de la Seconde Guerre Mondiale et à la Victoire des Alliés.
À Paris, le Président de l’Etat français se rend à l’Arc de Triomphe situé place de l’Étoile. Il rend alors hommage au Soldat inconnu, symbole de tous les soldats des forces françaises tombés pour la France. Il rallume une flamme et dépose une gerbe de fleurs. Il dépose également une gerbe fleurie sous la statue du Général de Gaulle.
Ce cérémonial est repris dans toute la France aux pieds des statues et monuments rappelant la Victoire des Alliés.
L’Allemagne célèbre aujourd’hui le 8 mai comme une date de libération et non un jour de honte.
L’Angleterre fêtent le Victory Day. Les Anglo saxons déposent des gerbes de coquelicots en hommage aux soldats morts au combat. Ils peuvent également écouter le discours de deux minutes prononcées par Winston Churchill annonçant la fin de la guerre et la Victoire des Alliés.
Pour les 70 ans de la victoire des alliés, des avions d’époque ont survolé la ville de Washington.
L’Europe de l’Est célèbre traditionnellement la Victoire des alliés le 9 mai. Ce jour de commémoration fait l’objet de cérémonies fastueuses.
Le devoir de mémoire est encore très présent. Son importance est capitale. Il permet à chacun de se rappeler cette période sombre de l’histoire et de rendre hommage à ceux qui ont combattu lors de grandes batailles afin de s’opposer également au fascisme. La Victoire des Alliés possède aujourd’hui encore une grande valeur.

Quand et comment se termine la seconde guerre mondiale ?

En avril 1945, la ville de Berlin est encerclée. Les nazis envoient les Allemands civils de tous les âges afin d’affronter les Soviétiques. Les pertes humaines atteignent des sommets astronomiques. L’Armée rouge se trouve à seulement 300 mètres du bunker dans lequel Hitler s’abrite, le 30 avril. Le 25 avril les Américains et les Soviétiques opèrent leur jonction sur l’Elbe à Torgau. L’Allemagne nazie se fait envahir en 1945. Les Allemands sont encerclés par les Troupes françaises et ses alliés. Le dictateur Hitler met fin à ses jours. Le 7 mai 1945 marque la Capitulation de l’Allemagne. Le chef de l’armée allemande signe un acte de reddition dans lequel il proclame se rendre. Les Troupes allemandes ont jusqu’au 8 mai au soir pour se rendre définitivement. C’est dans la soirée du 8 mai 1945 que la capitulation allemande est définitivement signée. La fin de la Seconde Guerre Mondiale est officiellement déclarée grâce à cet Armistice. La Victoire des Alliés est actée.

Qui sont les alliés de la Seconde Guerre mondiale ?

Les alliés rassemblent la France, la Chine, l’URSS et les Etats-Unis. L’Allemagne, l’Italie de Mussolini et le Japon composent l’Axe.

Quelle est la situation de l'Allemagne en 1945 ?

En avril 1945, la ville de Berlin est encerclée. Les nazis envoient les Allemands civils de tous les âges afin d’affronter les Soviétiques. Les pertes humaines atteignent des sommets astronomiques. L’Armée rouge se trouve à seulement 300 mètres du bunker dans lequel Hitler s’abrite, le 30 avril. Le 25 avril les Américains et les Soviétiques opèrent leur jonction sur l’Elbe à Torgau. L’Allemagne nazie se fait envahir en 1945. Les Allemands sont encerclés par les Troupes françaises et ses alliés. Le dictateur Hitler met fin à ses jours.

Quel événement marque la fin de la Seconde Guerre mondiale ?

La fin de la seconde guerre mondiale est marquée par la signature de l’armistice le soir du 8 mai 1945.