France à vélo - @Jill Wellington CC0 Creative Commons

Découvrir la France avec son vélo

L’intérêt des Français pour le vélo ne faiblit pas, au contraire… Plusieurs raisons peuvent expliquer cela. Tout d’abord, le côté écologique de l’utilisation de la bicyclette séduit de plus en plus. En effet, surtout dans les métropoles où la pollution de l’air est élevée, les habitants prennent conscience qu’ils peuvent faire à leur niveau un geste et un effort pour la planète. De ce fait, l’augmentation de l’usage du vélo pour se rendre sur son lieu de travail ou simplement faire de petits trajets est réel. La mise à disposition des vélos en libre-service a également contribué à cette hausse.
Ensuite, les Français ont intégré l’idée que pratiquer une activité sportive est essentiel pour améliorer sa santé au quotidien. Alors, quoi de mieux que d’associer santé et praticité en pédalant pour se déplacer ! Par ailleurs, l’arrivée en force des vélos électriques sur le marché permet aux personnes qui ne sont pas très sportives d’effectuer un minimum d’effort sans atteindre ses limites.
Du coup, l’attrait des Français pour le vélo se concrétise aussi lors des congés ou des week-ends. D’ailleurs le vélo reste quand même encore majoritairement utilisé pour les loisirs. Le tourisme à vélo continue à se développer et a de beaux jours devant lui !

L’engouement des Français pour le tourisme à vélo

La hausse de l’utilisation du vélo en France pousse les pouvoirs publics à créer de nouvelles infrastructures ou améliorer les équipements existants :

  • Pistes cyclables en ville
  • Aménagement de pistes de VTT et d’itinéraires cyclables

Les fabricants de cycles profitent également de cet engouement en proposant des produits toujours plus innovants, par exemple en matière d’ergonomie et de confort.

Il n’est donc pas étonnant que le cyclotourisme reste une activité très prisée des Français, qui voient là un moyen de transport écologique et pratique pour découvrir des lieux et sites :

  • Pas forcément accessibles en voiture
  • Plus rapidement accessibles qu’avec la marche à pied

Le tourisme à vélo peut se pratiquer sur une journée, dans le cadre d’un week-end, ou au sein d’un séjour plus long pour une excursion. Mais il peut également constituer un vrai mode de vie pendant les vacances, en y associant le camping comme mode d’hébergement, pour ceux qui souhaitent rester proches de la nature.
Par ailleurs, la pratique de cette activité est encadrée par une Fédération (la Fédération Française de Cyclotourisme), qui propose des idées de sorties, des calendriers de randonnées, ainsi que la liste des clubs en France auprès desquels vous pouvez vous renseigner.

Embarquer son vélo

Pratiquer le tourisme à vélo ne veut pas forcément dire que la bicyclette sera votre unique moyen de transport. En effet, dans la majorité des cas, vous aurez à vous rendre sur votre lieu de vacances en train ou avec votre voiture. Et une fois arrivés sur place vous aurez tout loisir d’utiliser votre vélo pour découvrir la région. Alors comment transporter aisément son vélo ?
Si vous souhaitez rester indépendant de la voiture, il est possible d’envisager un transport du vélo en train. La SNCF essaie d’améliorer les conditions de prise en charge des vélos. Il faut veiller quand même à prendre ses précautions, car les places allouées aux bicyclettes peuvent être restreintes dans certaines rames. Dans les TER, le transport est gratuit mais les emplacements ne peuvent être réservés. Dans les TGV INOUI, vous devez réserver votre emplacement vélo lors de la commande de votre billet pour un tarif de dix euros.
Si vous vous déplacez sur votre lieu de vacances en voiture, il faut bien s’assurer d’avoir tout prévu pour le transport de votre ou vos vélos. Vous pouvez trouver des renseignements utiles sur le matériel à posséder sur le site de Rameder. Une première solution à envisager, si l’espace intérieur de votre véhicule est suffisamment grand, est de mettre le vélo dans votre coffre en abaissant les sièges arrière. Un autre moyen est l’installation de barres de toit, utile pour voyager avec plusieurs vélos. Il faudra juste bien vérifier que la hauteur totale ne dépasse pas la limite de hauteur que vous pourrez rencontrer sur votre trajets (tunnels par exemple). Enfin, le plus pertinent pour voyager avec votre vélo sur une longue distance ou de manière répétée, est le porte-vélos de coffre ou d’attelage.

Échappée belle pour des visites à vélo

De nombreux sites internet ou blogs de pratiquants vous donneront de bonnes idées pour découvrir la France à vélo. Toutes les régions peuvent se visiter de cette manière et propose des sentiers et pistes aménagées pour les cyclistes.
Si vous séjournez en Nouvelle-Aquitaine, vous pouvez envisager de faire le tour de la Gironde à vélo. Ce parcours de près de 480 kilomètres emprunte des itinéraires sécurisés si vous souhaitez l’effectuer en famille. En partant et en arrivant à Bordeaux, vous tracerez une boucle qui vous fera découvrir le Médoc et ses vignes, le Bassin d’Arcachon ou encore les landes de Gascogne. Si vous souhaitez commencer par faire de petits trajets dans la région, vous pouvez, toujours au départ de Bordeaux, faire le tour du Lac de Bordeaux. Il constituera une promenade agréable sur pistes cyclables et adaptée aux familles.
La région Bourgogne-Franche-Comté est, elle aussi, propice aux randonnées à vélo. Près de 1 700 kilomètres de routes cyclables sont proposées, permettant de découvrir toutes les richesses du lieu. Si vous appréciez l’œnologie, vous pourrez vous faire votre propre route des vins à vélo au sein du vignoble bourguignon. Sur un parcours d’environ 90 kilomètres vous visiterez les remarquables villages de Nuits-Saint-Georges ou de Beaune tout en vous initiant à la dégustation du vin local, avec modération bien sûr…
La Bretagne enfin, offre plusieurs grands itinéraires à vélo, notamment par ses voies vertes idéales pour des randonnées familiales. L’un des parcours très prisés des voyageurs à vélo est de relier la Bretagne Nord à sa partie Sud, de la Manche à l’Atlantique… Vous traverserez des sites incontournables comme Saint-Malo en longeant le canal d’Ille-et-Rance sur une longue partie cyclable aménagée. Sur ce même itinéraire une voie verte vous fera passer près de la forêt de Brocéliande, réputée pour ses mystères et ses légendes…

Vous aimeriez peut-être aussi

Quelles démarches et autorisations pour vos travaux de fenêtres & portes ?

Infection au Coronavirus en France

Faites le tour de la Corse en louant un voilier

Partez en vacances l’esprit tranquille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.