Bretzels - ©RitaE CC0 Creative Commons

Le Bretzel, un met originaire allemand et alsacien

Aimez-vous la pâtisserie ? Avez-vous l’habitude de préparer vous-même votre gouter ou votre petit déjeuner ? Le célèbre Bretzel alsacien est le plat parfait pour assouvir vos désirs. C’est une recette très facile à faire et ne demande que peu de temps. Il stimule l’appétit, et est idéal pour servir d’amuse-bouche pendant l’apéro. Ce plat est à la fois une spécialité allemande et alsacienne.

À propos de l’Allemagne et de l’Alsace

L’Allemagne est un État fédéral situé au centre de l’Europe. Il est limité au Nord par le Danemark et la mer Baltique, à l’Est par la République tchèque et la Pologne, à l’Ouest par les Pays-Bas et le Luxembourg, et au Sud par la Suisse et l’Autriche. L’Allemagne tient un rôle très important dans la concurrence mondiale grâce à sa productivité sur le plan agricole. La production de betteraves à Sucre, d’orge, de seigle lui permet d’être au 3e rang mondial. Il est également réputé dans la production de pommes de terre, des céréales, de choux et notamment des fruits et légumes. Il y a quelques régions allemandes qui possèdent leurs propres cultures. À savoir, la région entre Halle et Leipzig, la région de Magdebourg et la région loessique de Börde où l’on cultive particulièrement du blé, de l’orge et des betteraves. Par ailleurs, les régions autres que celles précitées bénéficient de terres ultras fertiles, facilement cultivables.

Concernant l’Alsace, elle se situe au nord-est de la France. Elle est une ancienne région administrative qui maintenant se trouve dans la région Grand Est. Son relief présente les meilleures conditions pour obtenir les meilleures récoltes. Des céréales, choux, des betteraves, des choucroutes sont plantés dans la grande plaine. Toutes les régions alsaciennes cultivent de l’asperge, tandis que dans le piémont des Vosges se cultivent spécialement la vigne et divers arbres fruitiers.

Les spécialités culinaires allemandes et alsaciennes

Chaque région allemande dispose d’une production agricole qui contribue énormément à fournir des plats uniques et succulents. De plus, les Allemands sont réputés à préparer les plats les plus savoureux dans le monde. Même si la cuisine allemande est une cuisine assez traditionnelle, elle présente toujours les meilleures recettes. Par ailleurs, sachez qu’en termes de boulangerie, l’Allemagne possède une centaine de sortes de pain; en termes de viande, elle possède 1500 sortes de saucisses.

Quelques plats qui font de l’Allemagne un grand chef:

  • Eisben: à base de Cochon
  • Maultsachen: viande aux épinards et aux oignons
  • Wurst: des saucisses crues, cuites ou bouillies
  • Knödel: boulettes faites à base de pommes de terre.

Pour sa part, l’Alsace est reconnue pour la préparation de plats de quantité, et notamment de qualité. La gastronomie alsacienne s’inspire de la cuisine traditionnelle, à savoir la cuisine française et la cuisine allemande. Sa cuisine s’adapte parfaitement à tous les goûts et est toujours aussi appréciée malgré ces innovations culinaires. C’est cette innovation qui lui a permis de s’enrichir en recettes et de créer des plats divers.

Quelques spécialités de l’Alsace :

  • Potée Alsacienne ou baeckeofe,
  • Le coq au Riesling,
  • La choucroute d’Alsace ou sükrüt,
  • Le Foie Gras d’Alsace,
  • La Tarte flambée,
  • Le gâteau au vin rouge, le kouglof.

L’histoire du bretzel

Le bretzel allemand est aussi appelé ou bretzet ou bretzg. Le bretzel est un symbole traditionnel des cultures alsaciennes et allemandes. C’est une pâtisserie traditionnelle faite à base de farine, eau, beurre, levure boulangère et du sel. Après l’association de ces ingrédients, il faut le plonger dans une solution de bicarbonate de soude.

Il est né en 1477, quand un boulanger fut emprisonné par le Roi suite à la cuisson imparfaite du pain qu’il avait préparé. C’est un boulanger venant de Bouxwiller dans le département du Bas-Rhin. Il risquait d’être exécuté, mais sa femme supplia le Roi de lui accorder une seconde chance. Le Roi accepta et lui ordonna de créer une nouvelle recette de pain « au travers duquel le soleil brillerait trois fois« . De la fenêtre de sa cuisine, le boulanger vit sa femme prier pour lui en ayant les bras posés sur la poitrine en forme de Croix. En voyant le geste de sa femme, le boulanger trouva une idée et associa deux extrémités de ruban de pâte pour former alors trois trous. Mais juste avant de l’enfourner, un chat renversa accidentellement une solution de bicarbonate de soude destinée à nettoyer des outils sur le pain. Mais le boulanger n’eut pas le temps de refaire la pâte donc il l’enfourna. Sortant du four, le pain était brun. Le boulanger emmena le fruit de son œuvre au Roi. Le Roi apprécia sa pâtisserie du fait qu’elle était croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Le Roi lui libéra donc de toute contrainte. C’est ainsi que naît le fameux bretzel dont de nombreuses nations l’apprécient.

Bretzel: une institution

Un certain nombre de traditions et de significations entourent notre fameux bretzel. En voici quelques-uns :

  • Il est une tradition d’offrir aux enfants des bretzels à l’occasion des jours fériés dans la ville de Lübeck et d’Osnabrück.
  • Le bretzel au Luxembourg : Courtiser sa tendre et douce. Lors du troisième dimanche de Carême, si un homme veut faire la cour à une femme, il suffit de lui offrir un bretzel. Si la femme accepte la demande de son prétendant, elle lui donne en retour, des oeufs lors des fêtes de pâque. Malheureusement, si la femme refuse la demande, elle va lui remettre un panier vide, d’où découle l’expression luxembourgeoise « Kuerf kréien » (recevoir un panier) signifiant « être plaqué ou largué ».
  • Plusieurs boulangeries allemandes mettent des enseignes de bretzel devant leurs boutiques comme un symbole culturel.
  • En Belgique, le bretzel appelé aussi « britzel en wallon » sert de décoration pour un costume boulanger traditionnel de boulanger lors du Carnaval de Malmedy.

Recette de bretzel pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 150g de farine
  • 1 càc de levure boulangère
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de sucre
  • 25g de beurre mou
  • 70ml d’eau tiède
  • 50ml de lait
  • Solution de bicarbonate de soude : 50g de bicarbonate et 1,5L d’eau
  • 1 jaune d’œuf
  • 25g de chocolat noir

Préparation

  1. Mélangez la farine, la levure, le sel, le sucre, à la main. Ajoutez le beurre, l’eau et le lait. Mettez le mélange sur le plan de travail et pétrir le mélange pendant 5min puis laissez le mélange reposer pendant 1h30.
  2. Préchauffez le four à 200°C, dégazez la pâte à la main, puis étalez-la sur le plan de travail huilé et divisez-la en 4 morceaux. A la suite de cela, façonnez-la en boudin. Enfin, roulez-la afin d’obtenir une longueur de 25cm et croisez-la en forme bretzel.
  3. Mettez à feu doux la solution de bicarbonate de soude. Puis plongez les bretzels l’un après l’autre.
  4. Dorez l’ensemble au jaune d’œuf afin d’attribuer une couleur attirante, qui aiguillonne l’appétit.
  5. Enfournez les bretzels pendant 15min, puis étalez le chocolat étant fondu sur les bretzels et le tour est joué!
Le Bretzel, un met originaire allemand et alsacien
5 sur 5 (1 vote)

Vous aimeriez peut-être aussi

Coq au riesling : un mets de délice Alsacien

Daube saintongeaise : une recette d’exception

La douzane, une spécialité régionale du Sud-Ouest

Champagne, une visite à Reims

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.