Affichage dynamique - ©Gerd Altmann CC0 Creative Commons

Affichage publicitaire dans nos communes de France

Le besoin de communiquer et de transmettre de l’information est, de nos jours, considérable. Cela concerne tous les secteurs d’activités et tous les types d’organisations : entreprises, administrations publiques, particuliers… Pour ce faire, les modes de communication évoluent avec les nouvelles technologies et les pratiques des individus. Parmi ces moyens de diffusion de l’information, l’affichage publicitaire est, non seulement, encore très utilisé, mais a su se moderniser pour s’adapter à l’évolution de la société.

L’affichage publicitaire public a vu le jour en Europe dès la fin du Moyen-Age ! Petit à petit il fut utilisé pour annoncer des fêtes ou spectacles, proclamer des messages politiques, faire la publicité de produits. En France c’est au début du XXe siècle que ce type de communication s’est développé surtout au bord des routes. Actuellement, l’affichage extérieur fait l’objet d’une réglementation stricte afin de préserver l’environnement des citoyens. Les supports peuvent être variés : mobilier urbain, couloirs de métro, bus, centres commerciaux…

Aujourd’hui, l’affichage papier est de moins en moins employé au profit de l’affichage numérique, digital et dynamique. Par ailleurs, l’utilisation de l’affichage comme moyen de communication ne concerne pas que le domaine « publicitaire ». En effet, de nombreuses structures se servent de l’affichage pour informer leur public. Cela peut concerner une mairie qui souhaite informer ses administrés, ou un établissement qui souhaite orienter ses visiteurs par exemple.

Un affichage dynamique qui anime les espaces commerciaux

De nos jours, on ne communique plus comme on le faisait il y a quelques dizaines d’années. Le développement rapide de la digitalisation et des nouvelles technologies impacte aussi l’affichage publicitaire. Alors qu’auparavant nous avions accès à une information fixe sur format papier, nous pouvons maintenant, grâce à l’affichage dynamique, disposer de supports multimédias et de données interactives. L’affichage dynamique est présent dans tous les lieux où il peut être pertinent de communiquer auprès du public, ou bien dans les endroits où le public peut avoir besoin d’être informé : commerce et centres commerciaux, entreprises, tout espace d’accueil ou d’attente, communes, salons et événements.

Ce nouveau type d’affichage peut se présenter de différentes manières :

  • Bornes vidéos : pour diffuser des messages vidéos à titre informatif ou publicitaire, elles peuvent être tactiles afin de générer de l’interactivité avec le public
  • Totems : d’un format plus grand que les bornes, ils diffusent également des vidéos et sont aussi tactiles. Les utilisateurs peuvent avoir accès à des informations personnalisées. Certains sont même « double-face ».
  • Ecrans d’affichage dynamique : ils sont conçus en haute luminosité afin de pouvoir être utilisés dans des lieux très éclairés. Ils sont notamment installés en extérieur ou bien dans des vitrines.

Ainsi, l’affichage digital permet d’avoir une communication plus moderne et de diffuser une information non plus seulement textuelle mais sous forme de vidéos, images, infographies… Par exemple, une pharmacie d’Eure-et-Loir a installé une borne tactile dans son entrée permettant aux clients d’obtenir des informations sur les produits et matériel médicaux : cela permet de réduire les files d’attentes pour les personnes qui auraient juste besoin de renseignements. Un autre exemple concerne une société d’ingénierie qui souhaitait améliorer sa manière de communiquer lors de sa participation à des salons professionnels. Cette entreprise a alors choisi de s’équiper de plusieurs bornes tactiles interactives qui lui ont permis de présenter ses activités et son savoir-faire avec un format multimédia.

Affichage légal en mairie

La digitalisation des collectivités

Un autre type d’affichage est, quant à lui, obligatoire, il s’agit de l’affichage légal en mairie. En effet, un certain nombre d’informations et de documents doivent obligatoirement être affichés en mairie : publication des bans de mariage, actes administratifs, permis de construire… Auparavant, ces documents étaient affichés au format papier, ce qui pouvait entraîner un besoin d’espace assez important. Avec l’affichage numérique, il est maintenant possible de regrouper l’ensemble de ces informations sur un écran tactile. Par ailleurs, les organismes publics sont également confrontés, comme les entreprises, à une transformation digitale et à la dématérialisation de leurs services.

En 2015, des décisions gouvernementales ont instauré la mise en place dans certaines communes de bornes tactiles dans le cadre des référendums d’initiative partagée. Les personnes peuvent ainsi se rendre à la mairie afin d’y participer. Par ailleurs, cette même année, il est devenu obligatoire pour les communes de donner accès au format numérique à un certain nombre de documents. Cela concerne notamment les comptes-rendus de conseils municipaux.

L’installation d’une borne mairie va permettre de faciliter la consultation des documents légaux par les citoyens d’une commune. D’autre part le travail du personnel administratif s’en trouve simplifié :

  • la publication des informations s’effectue à distance depuis un ordinateur,
  • il n’est plus nécessaire de se préoccuper de l’espace nécessaire à l’affichage
  • l’utilisation du papier est réduite générant un impact positif en matière de développement durable.

Les bornes interactives participent également à la modernisation de la collectivité en s’adaptant aux nouveaux modes de lecture digitale. Des écrans tactiles muraux ou des bornes tactiles peuvent être installés dans les halls d’accueil des mairies. Certains supports numériques sont spécialement conçus pour être installés en extérieur, soit sur un mur pour les écrans, soit devant l’entrée de la mairie pour les bornes.

Des communes qui ont adopté l’affichage numérique

En Ile-de-France, la mairie du 1er arrondissement de Paris a mis en place une borne interactive afin de répondre à un certain nombre de problématiques : rendre autonome les visiteurs dans la consultation des documents légaux, tenir compte d’un éventuel handicap, simplifier le travail du personnel de la mairie.

A Sanary-sur-Mer, dans le département du Var, c’est l’office du tourisme qui a fait le choix de moderniser la manière de diffuser ses informations aux visiteurs. Ces derniers peuvent maintenant obtenir des renseignements sur la ville à partir d’écrans tactiles. Par ailleurs, un totem installé à l’extérieur de l’office permet de fournir de l’information aux passants en dehors des heures d’ouverture du site.

En Lorraine, la métropole du Grand Nancy a déployé une table tactile qui a pour but de communiquer auprès des habitants sur de nombreuses thématiques liées à la ville.

Vous aimeriez peut-être aussi

L’épargne en France

Le chômage en France

Quelles démarches et autorisations pour vos travaux de fenêtres & portes ?

Infection au Coronavirus en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.