Limousin

Départements de la region Limousin

Région Limousin

Le Limousin se situe au centre de la France, entre l'Auvergne, Le Poitou-Charentes, le Centre-Val-de-Loire, le Midi-Pyrénées et l'Aquitaine. Cette région compte 710 939 habitants, répartis sur 16 934 km². Elle se partage entre 3 départements dont le chef-lieu est Limoges : la Corrèze (19), la Creuse (23) et la Haute-Vienne (87).

Ce pays de verte campagne que l'on associe le plus souvent aux fameuses vaches rousses, est une province très ancienne où chaque étape de l'histoire a laissé ses traces. En effet, on y trouve des témoignages de la présence des hommes de Néanderthal dès -55000. La domination romaine y a ensuite été pacifique et bienfaisante pour les habitants, amenant prospérité et richesse. Il en reste de nombreux vestiges gallo-romain et bien sûr la ville de Limoges, qui a été construite en -16. Puis ce fut la domination des Wisigothes, des Francs (5ème-6ème), les ravages des Sarrasins (8ème) et des Normands (9ème).
A l'époque médiévale, la vie monastique a joué un grand rôle comme le laissent deviner les monuments religieux comme les collégiales (Saint-Léonard), les abbayes (Aubazine), les cathédrales (Tulle). Les sites médiévaux sont riches et variés comme la Tour de Merle ou les Châteaux de Turenne, Chalucet, Crozant ou Boussac. Le Limousin fut aussi marqué par le grand développement du pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle, dont les chemins sont maintenant reconnus comme itinéraires culturels au niveau européen.
Après avoir été divisés par plusieurs grands fiefs au Xème siècle, la région connut une grande période de querelles entre la France et l'Angleterre. Suite au mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II Plantagenêt, elle fut dominée tout à tour par les uns, ou par les autres, au prix de plusieurs ravages.
Après des périodes difficiles de destructions comme la guerre de cent ans ou les guerres de religion, la région limousine finit par connaître une belle période de prospérité et de rayonnement économique au XVIIIème siècle, grâce à sa manufacture de porcelaine. Cet artisanat reste d'ailleurs l'un des atouts majeurs du Limousin, tout comme les arts traditionnels de la tapisserie dont Aubusson est la capitale, de l'émail et du vitrail.

Outre son patrimoine historique, la région possède de nombreux attraits par ses paysages et richesses naturelles. Elle se compose de différents reliefs :
Un relief montagneux qui couvre le centre est de la région, le massif central, et qui se caractérise par des vallées peu profondes et des sommets arrondis dont le point culminant est le Mont Bessou à 984 m. Cet espace couvert de forêts (hêtres, chênes et châtaigniers) et de landes faite de bruyère, de genêts, de genévriers et de tourbières très riches en espèces botaniques, invite à la découverte et offre de jolis panoramas (la Pierre-des-Druides, le puy Messou, le puy d’Agnoux, la roche de Veix...)
Les plateaux, disposés tout autour des montagnes s'élèvent entre 300 et 700 m et couvrent les 3/4 du pays limousin. Ils se distinguent par leurs vallées encaissées et leurs collines arrondies. Paysage de champs et de prairies consacrés à l'élevage, cet espace rural est peu peuplé et présente un décor de bocages sur la plus grande partie, avec une végétation plus verte dans le sud de la région, grâce à la présence des châtaigniers.
Le plateau granitique des « Milles Vaches », qui est aussi un parc naturel régional, est le plus étendu et compte 113 communes. Sa végétation faite de landes sèches contraste avec les nombreux cours d'eau qui le traversent. Les sources, les cascades et les ruisseaux y sont très nombreux et font du Limousin le « château d'eau » de la France.
Le bas-pays se cantonne principalement au long bassin sédimentaire de Brive, au sud est de la région où le climat et les paysages se font plus calmes, et plus doux. Territoire au relief plat, il est consacré en grande partie aux cultures des vignes, des primeurs et des fruits.
Cette nature si chère au Limousin est sauvegardée et protégée dans différents sites comme la Réserve Naturelle Nationale de la Tourbière des Dauges, les Réserves Naturelles Régionales, qui sont au nombre de six et englobent plus de 37 sites classés comme le Haras de Pompadour, les Orgues de Bort-les-Orgues, les cascades de Gimel... mais aussi plus de 1000 km de rivières, réserves naturelles pour les oiseaux migrateurs.

L'omniprésence de l'eau dans la région est aussi un facteur important d'attractivité, de dynamisme et de richesse économique et touristique. La plupart des cours d'eau du Limousin prennent leur source dans le plateau des Millesvaches pour ensuite se disperser vers le bassin de la Loire ou de la Garonne.
Fortes d'une qualité d'eau exceptionnelle, ces rivières se font aussi le théâtre d'activités diverses et variées. Paradis pour les pêcheurs de Sandres, brochets ou truites, elles accueillent aussi les passionnés ou amateurs de canoë kayak ou de canyoning. De plus, de nombreux barrages, bien qu'inesthétiques, fournissent de l'énergie hydroélectriques.
La Dordogne par exemple, qui offre tour à tour sa vallée ( portion de rivière qui va de Beaulieu à Argentat ) et ses gorges plus encaissées et sauvages (d’Argentat jusqu’à Bort-les-Orgues) est un spectacle permanent pour les randonneurs et les amoureux de la nature, tout comme la Vézère et l'Auvézère.
De la même manière, la multitude de lacs et étangs qui parsèment le territoire, sont autant de lieux propices à la découverte et aux activités nautiques. Parmi ceux-ci, le lac de Royère en Vassivière, au sud du département, constitue un pôle touristique de tout premier ordre. Véritable mer intérieure, ce lac de plus de 1000 hectares est l'un des plus grands lacs de France. Les lacs de Saint-Pardoux ou de Val accueillent aussi de nombreux pêcheurs, promeneurs ou encore adeptes de sports nautiques qui profitent ainsi d'un environnement agréable et préservé.

Ce territoire métisse et contrasté étonne par la diversité de ses milieux naturels et possède des trésors architecturaux laissés par son histoire. On y découvre aussi quelques uns des villages les plus pittoresques de France comme Collonges-laRouge qui offre à ses visiteurs le spectacle insolite de ses constructions en pierre rouge, Curemonte et ses trois châteaux, Turenne dominé par ses vestiges féodaux, ou encore Saint-Robert qui jouit d'un beau cachet médiéval.

© Communes.com - Reproduction interdite